jump to navigation

Lauréats 2012 du réseau entreprendre : passion et joie au rendez-vous ! 29/05/2013

Posted by evidencesx in économie, diversité, entrepreneuriat, innovation, startup, technologie.
Tags: , , , , , , , , , , ,
add a comment

Du beau monde ce soir à la remise des trophées des lauréats de la promotion 2012, saluant des projets ambitieux et surtout, l’envie et la passion de créer des aventures et nous l’espérons, des emplois en cette période de disette. Le réseau entreprendre (il s’agit ici de son émanation des Yvelines) s’articule autour de 3 valeurs fondamentales :

RE

  • La personne : le porteur de projet et la rencontre avec d’autres chefs d’entreprise
  • La gratuité : tout le monde est bénévole et désintéressé, y compris du capital du porteur de projet
  • La réciprocité : ce sont les échanges qui font grandir et les projets deviennent murs par échanges successifs. Pas de maître, ni d’élève, des discussions qui enrichissent les uns et les autres. Et chaque porteur de projet, une fois lancé, deviendra un jour chef d’entreprise et donc accompagnateur d’un nouveau projet…

Sous le parrainage de JB Schmidt, journaliste et rédacteur en chef de capital sur M6 et après un mot enjoué du Maire de Versailles, François de Mazières qui accueille cette manifestation, les projets qui sont couronnés ce soir :

  • Altaïr vision : solution logicielle de lecture de plaque minéralogique appliquée à la gestion des parcs de stationnement
  • Boucherie Gaudin : la célèbre boucherie Versaillaise fait peau neuve et se propose de réduire l’intermédiation en augmentant le suivi et la traçabilité des viandes, de l’éleveur au consommateur. Sur fond de projet social en formant des jeunes issus de l’artisanat…Alors mangez de la viande !
  • Raidigma Cardinalis : plateforme ludique et interactifs à construire vous-mêmes sur votre mobile, ils ont déjà séduit de nombreux institutionnels, musées, sites historiques pour construire des aventures passionnantes, à portée de doigt !
  • Cookethic : logiciel qui permet de servir des repas nutritionnellement équilibrés, selon les nouvelles normes en vigueur, à destination de tous les établissements de restauration collective
  • Finansemble.fr : situé dans la pépinière toute neuve de Versailles, la plateforme de produits financiers en toute confiance saura vous apporter des bons plans et vous guider, hors des sentiers bancaires traditionnels.
  • Openfield : startup industrielle qui développe, produit et commercialise des instruments de mesure en environnement “sévère”, haute pression, haute température…
  • Les compagnons d’Ovraigne : restauration du patrimoine bâti (pierre, cheminées, parquets à l’ancienne)
  • Satelliz : solution logicielle de supervision des serveurs cloud, ultra-précis
  • Sports d’époque : marque Française, fabriquant en France, qui commercialise produits des équipes d’antan (maillots de Rugby, polos d’époque…)

IMG_1285

Saluons donc ces nouveaux fleurons de l’entrepreneuriat Français, qui nécessitent accompagnement, conseils mais qui vont vite devenir des TPEs, puis nous l’espérons des PMEs, sources de croissance et d’emploi. Reprenant le dynamisme de François de Mazières et de Pierre Violo, car “il n’est de crise que celui qui ne veut pas s’en sortir”, alors cessons de la regarder cette crise et créeons des entreprises et des emplois, soutenons l’idée, le projet et la passion. Avec des réseaux comme celui-ci, nul doute qu’ils seront bien entourés et qu’ils deviendront des accompagnateurs à leur tour, pour faire vivre cette communauté pleine d’espoir !

Bookmark and Share

L’Innovation et le Design : le bien et le beau 04/12/2009

Posted by evidencesx in innovation, management.
Tags: , , ,
1 comment so far

Le Design est une matière bien mystérieuse…Autrefois rangée au rang des choses inutiles et/ou très chères, le Design est entré en fait dans tous les foyers grâce à des entreprises (innovantes au passage…) comme Ikéa ou Alessi, qui en jouant du plaisir, ont rendu l’utile, non seulement beau, mais accessible. Ainsi des entreprises comme IDEO, ont magnifié l’art du Design, en utilisant toutes ses facettes, pour accoucher de l’innovation la plus efficace, dans tous les domaines. Comme si le Design était partout en fait. Design des produits, des services, des relations, Design social, de l’être, on peut considérer que le beau est plus que jamais beau, parce qu’il n’est plus accessoire, mais essentiel, dans nos gestes quotidiens : le réveil et l’essort d’un édifice collectif, d’une réflexion de groupe, un brainstorming comme on l’appelle…chez IDEO, le désormais fameux cas du « shopping cart », redéfini de A à Z par une équipe pluridisciplinaire montre à quel point faire du beau est innovant, mais finalement le chef d’oeuvre, c’est que cela est fait ensemble, dans un respect, un design relationnel, consistant à avoir le meilleur « commitment » de tout le monde : le mystère de l’émulation de groupe qui fait que le résultat est plus que la somme des individus.

Et quand bien même il y aurait une faille (a fail ?), il serait utile, il y aurait une esthétique de l’échec et une utilité primaire, à échouer comme tend à démontrer Michael Maddock (Maddock Douglas, Companies driven by innovation services).

Le Design est donc entré partout et constitue un élément de l’ADN des services et des produits, au même titre que l’architecture, la structure, les composants et les personnes. On ne peut que s’en réjouir, car le beau, c’est quand même mieux…ça détend, ça ouvre et c’est agréable : à l’oeil, au toucher, au développement de tous les sens.

Et puis regardons des initiatives comme Innocentive, communauté en ligne, sorte de Wikipedia de l’innovation : une communauté où vous pouvez vous inscrire, poser un problème et voir résolu gratuitement par des régiments d’experts…ou bien vous mêmes, révéler votre expertise en participant à la résolution d’un problème. Une belle collaboration pour un Design relationnel efficace. Ici, on voit de manière évidente les apports du web participatif, et l’essence collaborative : la confiance, l’écoute et la participation. J’avoue puiser infiniment vers ces sources d’idées et ces comportements désintéressés et plein d’intérêt pourtant : comme si poussés par la seule beauté du geste, la race humaine était capable de se mobiliser pour résoudre et aider, sans contrepartie, ni calcul. Car l’entraide, mets son moi en arrière, le préserve et élève son esprit. Lorsque l’âme est belle, elle est libérée de ses tentations destructrices, et déchaîne sa créativité. Fédérons, encourageons à réfléchir « out of the box », en ne renonçant à rien, imaginons l’impossible, et s’il est réellement impossible, rendons le possible. Et considérons que l’innovation est à la portée de tous, car elle est parfois simple et sous nos yeux. Un rien la révèle et le saut créatif est là.

Ensemble, tout est plus beau.

Bookmark and Share