jump to navigation

La nouveauté, source de bonheur…et d’épanouissement. Si, si… 06/03/2012

Posted by evidencesx in développement durable, management.
Tags: , , , , , ,
trackback

Vous vous ennuyez ? Vous vous êtes déjà ennuyé ? Vous êtes tout le temps dans l’ennui ? Bon, changez pour du neuf. La recherche de la nouveauté, dans tous ses aspects est passionnante et semble conduire à un bonheur rayonnant. Loin du « tout nouveau, tout beau », la quête du neuf est un élément capital dans l’aptitude au bien-être. Et en pleine santé, avec l’âge…L’esprit d’ouverture, de diversité et de curiosité qui allie optimisme, persévérance et l’absence de nombrilisme mène à une créativité sans précédent et profite au groupe. La « néophilie » comme décrite ici (understanding our need for novelty and change), qui recense et explique notre besoin de nouveauté et de changement, serait presque essentielle à notre « survie », dans un monde déstructuré et mobile au possible. Eh oui, pas d’adaptation à un monde qui change et se renouvelle de plus en plus vite signifie soit la disparition, soit vivre reclus et relativement en souffrance. Néophiles, néophobes, néophiliaques, qu’on peut presque qualifier de génétiquement aidé (viendrait des peuples nomades et rompus à l’exercice des changements rapides…).

Alors non seulement ça fait du bien, mais c’est aussi efficace : communicatifs et optimistes, les néophiles ont une capacité de persévérance et d’accomplissement plus aboutis et donc une capacité à se dépasser et surtout dépasser ses idées et son ego, pour aller au delà des situations classiques. Cela devient donc extrêmement pertinent pour des innovateurs, qui cherchent le Graal en permanence pour se renouveler justement…Lorsque la situation change il faut être capable de « réguler ses pulsions en ayant de l’imagination pour envisager tous les aspects possibles du changement, avec un avenir différent » ; ça a l’air facile…mais pas tant que ça. La résistance au changement est un facteur important de ralentissement des entreprises, tant elle sclérose les opportunités rapides à saisir. Manque d’information, peur de l’inconnu, satisfaction du bien plutôt que recherche de l’excellence…nous avons toujours autant de raisons de ne pas bouger…Dommage dans une société qui demande une agilité de tous les instants. Quant au dépassement de l’ego (la politique aurait à y gagner…), il élargit la perspective et fait perdre toute notion du temps pour se concentrer sur ce que l’on aime ; il nous redonne un lien pur avec la nature, l’humanité et l’univers. Parfois qualifiés de rêveurs, mais justement retrouvons un instant cette âme d’enfant, avec l’expérience et sans les illusions, pour équilibrer développement personnel et son entourage. Faîtes des choix, allez au fond, soyez curieux, même si cela n’est pas sans risque : les chercheurs débouchent parfois sur des inventions qualifiées de diaboliques…et c’est trop tard. Le prix à payer pour l’épanouissement de l’émerveillement permanent. C’est beau non ?

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :